Collège de Gynécologie du Centre-Val de Loire

Congrès du Vinci du 13 décembre 2002

Vulvovaginites et leucorrhées
G. Lorette (Tours)

Les vulvo-vaginites sont les problèmes génitaux les plus fréquents avant la puberté. Cependant l'incidence réelle est inconnue. L'âge le plus fréquent de survenue est 6 ans. Les manifestations cliniques peuvent être variées : érythème, douleurs, prurit, leucorrhées, et plus rarement saignements.

Les vulvo-vaginites peuvent être reliées facilement à une cause ou apparaître idiopathiques.

Dans le groupe symptomatique elles peuvent être la traduction d'une infection aiguë, bactérienne ou candidosique. Les bactéries en cause sont dans un ordre décroissant : Streptocoque A B hémolytique, Hemophilus influenzae, Candida albicans, entérocoques...

Il peut exister une localisation d'une dermatose : Psoriasis, dermatite atopique, molluscum contagiosum, condylomes acuminés, herpès, eczéma allergique.....

Il existe aussi des causes rares voire inattendues comme le rôle de la constipation

La cause est le plus souvent inconnue, en particulier il n'est pas noté dans la majorité des cas de problèmes particuliers d'hygiène, pas de contact avec des irritants .Au contraire une étude cas témoins (Jacquery) a trouvé plus d'utilisation de sous-vêtements en coton et moins d'utilisation de produits de bain dans le groupe malade. La microflore était identique à celle d'un groupe témoin (Staphylococus aureus , Strepto A).

Les leucorrhées sont fréquentes en période pré-pubertaire et surtout pubertaire. Elles peuvent être isolées ou associées à une vulvo-vaginite. Le problème essentiel est de séparer des leucorrhées physiologiques mais abondantes et des leucorrhées signe d'une infection.

Souvent les vulvo-vaginites et les leucorrhées constituent des événements simples nécessitant des prélèvements bactériologiques et mycologiques puis des explications, un traitement anti-infectieux n'est utilisé qu'en cas de mise en évidence d'une infection. En revanche en cas de persistance ou de récidives une enquête plus détaillée est nécessaire avec par exemple examen sous anesthésie.

haut de page